Bien communiquer en visioconférence : nos conseils

surface-unsplash.jpeg

Depuis plusieurs mois, notre façon de travailler a considérablement évolué. Alors que le télétravail était peu pratiqué, aujourd’hui, il s’est généralisé et de nouveaux moyens de communication ont émergé. Il a ainsi fallu trouver des alternatives afin d’échanger avec ses collègues et la visioconférence est rapidement devenue la norme. Mais ce n’est pas donné à tout le monde de bien communiquer en visioconférence, cela peut s’avérer plus compliqué qu’il n’y parait. Nous vous donnons ainsi tous nos conseils pour communiquer au mieux en télétravail.

Avant de commencer sa visioconférence

Afin de réussir au mieux sa visioconférence, il faut s’assurer en amont d’avoir les bonnes conditions externes. En effet, cela évitera les sources de stress ou de contrariétés qui pourraient venir impacter votre visioconférence. Nous vous donnions il y a quelques temps 10 conseils pour réussir vos entretiens en ligne. La plupart de ces conseils s’adaptent également à vos réunions en télétravail. En effet, penser à vérifier son matériel en amont, tester son assise, échauffer sa voix, etc. Sont autant de petites astuces qui vous permettront d’être plus détendu pour la suite. Si l’environnement de votre visioconférence est organisé, vous serez alors plus serein pour la suite.

chris-montgomery-unsplash.jpeg

Bien communiquer en visioconférence : maîtriser sa voix

De manière générale, parler en public n’est pas donné à tout le monde. Avec le stress ou la pression, la communication peut rapidement s’avérer compliquée. Il faut donc prendre en compte plusieurs étapes pour assurer sa prestation.

Trouver sa voix d’orateur

La première chose à faire, c’est d’arriver à trouver sa voix d’orateur. Pour cela, il faut s’entraîner en amont. En effet, on nous apprend à réciter des poésies quand on est enfant, mais on ne nous apprend pas la technique de l’expression orale. Pour cela, il faut s’autoriser à prendre le temps de parler, savoir mettre des silences, etc. Il faut ainsi trouver sa voix et son rythme, cela va fluidifier le discours.

De plus, il est important de bien respirer. Cela va vous permettre de repérer les crispations de son corps et votre discours sera écouté comme il se doit.

lucas-law-unsplash.jpeg

Savoir phraser

Ensuite, vous allez devoir apprendre à phraser. En effet, lorsque l’on parle, il ne s’agit pas seulement de dire des mots, il faut aussi convaincre son auditoire, savoir utiliser la bonne intonation et maîtriser l’articulation. Pour cela, il est possible de faire des exercices tels que des vire-langues. Ces petites phrases telles que « Suis-je chez ce cher Serge ? » sont un bon moyen de s’entraîner à articuler et à poser sa voix. En vous entrainant à prononcer des vire-langues, vous travaillerez ainsi sur votre articulation et votre discours sera d’autant plus efficace.

Savoir gérer ses émotions

Avec le stress, on peut se retrouver à parler très vite et à mâcher ces mots. C’est important de visualiser les mots que l’on emploie afin de faciliter le discours. En effet, un interlocuteur qui ne visualise pas ou ne comprend pas ce que vous dites se laissera distraire. Vous allez alors perdre votre auditoire et il sera difficile de le récupérer. Vous pouvez mettre de l’émotion sur les mots que vous employez. En effet, une intonation, un silence après une phrase, pourront faire passer un message autant que le discours énoncé. Pensez-y lorsque vous prenez la parole.

Oui, j'ose employer ce terme. Cela soigne le mutisme sélectif (trouble anxieux qui empêche un individu, généralement un enfant, de parler lors de certaines situations), le bégaiement, la glossophobie (peur de parler en public) ; cela ralentit le développement de la maladie d'Alzheimer, cela accompagne les malades du cancer à se reconstruire....

“Selon Isabelle Moulin, coach vocale chez POPMYVOICE : « dans la communication, 50% est non verbale, 35% para-verbale et 15% verbale »”

Les autres aspects à prendre en compte

Une fois que vous avez vérifié que votre environnement est propice à la visioconférence et que vous avez fait un travail sur votre voix, il vous reste deux petites choses à vérifier.

Maîtriser les expressions de son visage

N’oubliez pas que vous êtes en visioconférence avec vos équipes. Ils vous verront ainsi et les expressions du visage sont également importantes. En effet, les expressions font passer des émotions et votre discours n’aura pas le même accueil si vous ne faites pas coïncider votre discours et vos expressions.

Utiliser des supports

Enfin, la dernière chose à prendre en compte est l’utilisation de support. En effet, pour agrémenter votre présentation, vous pouvez préparer des supports que vous pourrez diffuser lors de votre visioconférence. Ainsi, votre public pourra avoir une double lecture de votre présentation, la garantie de bien communiquer en visioconférence !