West Side Story, la comédie musicale aux 10 Oscars

west side story newsletter.png

« West Side Story est l’exemple parfait de la comédie musicale », souligne Laurent Valière.

Œuvre innovante et totale où la danse, le théâtre et le chant se mêlent avec une justesse inégalée.

Un éternel retour ?

Le film sorti en 1961 resta à l’affiche cinq années de suite au cinéma George V à Paris !

Plutôt pas mal pour un spectacle que personne ne voulait produire à Broadway. Finalement, Cheryl Crawford, productrice américaine, accepte de les faire monter sur scène et bientôt devant le succès du drame musical en spectacle, Hollywood s'intéressa à une adaptation cinématographique. Et... en décembre 2020, c'est maintenant Spielberg qui sortira le remake de West Side Story. L’actualité sans cesse renouvelée de West Side Storyrévèle que le scénario sur le thème si sensible des conflits inter ethniques continue de toucher le public.

Une comédie musicale qui avait à cœur d'aborder la question sociale

La question des origines se centre autour des litiges entre les américains et les portoricains. Mais à l’origine, en 1949, l’idée première était de faire un spectacle où s’affronterait une bande de juifs et une bande de chrétiens dans l’East Side. Toutefois, une adaptation moderne de Roméo et Juliette de Shakespeare autour des conflits communautaires leur a semblé délicat au sortir de la Seconde guerre mondiale. Le thème du racisme plus généralement résonnait davantage avec le contexte de l’Amérique des années 50. Le rejet des immigrés et des personnes de couleur était au cœur de l’actualité et l’est encore de nos jours comme le sinistre décès de Goerge Floyd à Minneapolis le montre.

Jerome Robbins et Leonard Bernstein imaginent alors plutôt un New York où la tolérance est encore problématique : les Jets, Américains blancs dont le chef de bande est Riff, affrontent les Sharks, immigrés portoricains dirigés par Bernardo. La question du racisme et de la violence urbaine permettent d’ancrer le genre de la comédie musicale dans la réalité sociale. Désormais, la comédie musicale ne concerne plus forcément des histoires à l’eau de rose, elle est emprunt de réalisme et d’esprit critique.

Une réécriture involontaire du dilemme cornélien ?

Pour un public français averti, il est flagrant de voir la ressemblance entre le dilemme de Rodrigue dans Le Cid de Corneille et celui de Tony dansWest Side Story. Rodrigue, qui aime Chimène, souhaite venger l’honneur de son père mis à mal par le père de sa fiancée. Le choix à faire entre devoir et amour place Rodrigue dans un conflit intérieur : soit il tue le père de Chimène, mais perd son amour, soit il est lâche, mais garde l’amour de sa promise intact.

De même, dans la tragédie Horace, Camille assiste au duel de son amant et de son frère, sachant que l’un des deux devra mourir inexorablement.

Rodrigue comme Tony, choisissent le devoir : il poignarde Bernardo, leader des Sharks et frère de Maria, parce que ce dernier a tué Riff, chef des Jets. Mais si Rodrigue ne se fera pas pardonner par Chimène, Maria, elle, pardonne Tony. Cette scène magnifique donne lieu à la chanson émouvante d’Anita, « A Boy Like That », où elle demande à Maria comment elle peut aimer l’homme qui a tué son frère.

Des rixes entre gangs, un fond de noirceur et une happy end en demi-teinte

Sur le plan individuel, si Maria désespère de perdre son frère, son amant et son espoir d’avenir, elle ne se suicide pas comme Juliette. Elle a plus de ressources qu’elle et arrive à les mobiliser pour former un cortège funèbre avec les Jets et les Sharks en l’honneur des défunts.

Cette fin où les clans se réconcilient est très belle et signe le désir de donner un message optimiste. Un horizon d’entente est possible et il serait dommage d’avoir besoin d’être confronté à l’horreur d’assassinats injustes pour s’en rendre compte. On le voit, cette comédie musicale a encore beaucoup à nous apprendre. Et les violences policières perpétrées contre les Afro-Américains ne sont qu’un exemple parmi d’autres.

Et si la comédie musicale était un grandiose exutoire ? C'est peut être pour cette raison qu'on adore chanter !

Envie de prendre un cours de chant ? Cliquez-iciEnvie d'en savoir + sur Popmyvoice ?

Aucun commentaire n’a encore été posté.

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *