Le chant prénatal - Quésako ❓

andre-adjahoe-tqunk3qB_yU-unsplash NOIR.jpg

Le chant prénatal permet d’entrer en contact avec son bébé in-utero. Cette préparation à la naissance est pratiquée par des sages-femmes formées en chant prénatal, des professeurs de chant et des musiciens. Les exercices vocaux et les mélodies sont précédés d’étirements, de respirations et d’échauffements pour un éveil des sens. Le chant prénatal est ouvert à tous les parents, dès le 4è mois de grossesse, il ne nécessite aucune connaissance spécifique.

Quelles vertus pour la mère et l’enfant ?

Le chant permet de travailler le souffle et la posture de son bassin, c’est un beau moyen pour bien vivre les changements corporels de la grossesse. Les exercices sur le souffle permettent notamment de mieux gérer les contractions. Pour le bébé, le chant prénatal est apaisant. Le foetus est capable d'entendre dans l'utérus même avant l'apparition de ses oreilles. La réceptivité du son se fait grâce au tissu de sa peau, l'embryon est sensible aux vibrations. La phonation (c'est-à-dire les sons que nous émettons) permet d'instaurer un échange émotionnel avec le bébé; le chant peut être aussi pratiqué par l'autre parent pour familiariser l'enfant avec son environnement.

Comment chanter en étant enceinte ?

Le chant prénatal, c’est suivre son intuition, mais aussi quelques étapes permettant de pouvoir profiter pleinement de ses bienfaits. Marie-Laure, spécialisée en chant prénatal, croise les méthodes de Marie-Louise Aucher et Maria Montessori pour accompagner les mamans dans leurs berceuses. Cela passe notamment par un travail sur les appuis pour la dynamique et l’équilibre lors du chant : jambes, pieds, bassin, périnée. La posture se travaille à partir de plusieurs points précis. La partie supérieure du corps développe quant à elle l’expression : thorax, bras, tête. Marie-Laure propose même des séances de chant prénatal en ligne !

Les professeurs de chant prénatal apprennent aux femmes enceintes notamment à connaître la physiologie de leur voix. L’importance de la dimension vibratoire est travaillée et les cordes vocales deviennent comme des cordes de guitares ! On apprend à jouer avec et à composer.

Savez-vous pourquoi les berceuses utilisent le rythme ternaire ?

Le fœtus s’habitue à être bercé par le rythme cardiaque de sa mère et le sien. Ce rythme est dit « 3 pour 2 » car celui du cœur de l’enfant est composé de 3 coups et celui plus régulier maternel est composé de 2 coups. A la naissance, même si les mouvements et les impulsions cardiaques n’entourent plus le bébé comme lors de la grossesse, le rythme d’une mélodie permet de recréer l’environnement dans lequel le fœtus a vécu. On le voit, le chant prénatal apaise le bébé avant qu’il ne soit né, mais aussi l’accompagne dans son entrée dans le monde !

Mais quelles douces comptines murmurer à l’oreille de son bébé ?

Les chansons peuvent s’adresser directement à l’enfant :

« Je sens que tu es là, enveloppe de nuit, J’écoute sous mes doigts mon ventre qui frémit », (Berceuse pour un enfant à naître, Marie-Annick Retif).

La mise en place du lien mère-enfant grâce au chant prénatal est particulièrement judicieuse à partir du deuxième semestre de la grossesse et jusqu'à l'accouchement. A ce moment, la femme a accepté son état de grossesse et elle a dépassé la phase de bouleversement interne. Dans la théorie freudienne, la mère a fait le deuil de son propre statut d'enfant et est entrée pleinement dans la parentalité.

Alors, et s’il était temps de chanter la joie de devenir mère ?

Réserver une séance de chant prénatal en ligne ? cliquez ici En savoir plus sur PoPMyVoice ? Cliquez ici

Aucun commentaire n’a encore été posté.

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *