🎤 Hélène, "en chantant, je me suis sentie guérir"

Photo Hélene Wiltz NB.png

Rencontre avec Hélène, licenciée en musicologie, chanteuse, pédagogue de la voix, formatrice et animatrice en éveil musical.

Comment as-tu appris à chanter ?

J’ai commencé très jeune grâce à une très belle rencontre qui m’a ouvert un univers inconnu pour moi à cette époque : la respiration, le respect du corps, l’écoute de soi, le respect de la terre, la connexion à tout ce qui nous environne.

Il y a 30 ans environ, j’ai résolu des difficultés physiques grâce au chant, notamment des tensions dans le larynx.En chantant, je me suis sentie guérir.

J’avais déjà une formation musicale, mais cette découverte de la voix et de son lien avec le corps m’a donné envie de poursuivre avec une connaissance plus académique. J’ai fait le Conservatoire, puis une Licence en Musicologie ainsi que de nombreux stages.Les stages sont un moment idéal pour progresser c’est pour cela que j’ai voulu pouvoir en organiser moi-même par la suite. Mon prochain stage de chant et de technique vocale se déroulera en octobre. Mes cours et stages sont ouverts à tous types de public. Aucune connaissance musicale n'est nécessaire.

Tu donnes aussi des cours aux éducateurs et au personnel des crèches, en quoi le travail sur la voix peut-il les aider ?

C’est un travail sur la gestion des émotions en lien avec la voix. Dans la petite enfance, on peut être face à des pleurs, des colères, et le chant aide à prendre du recul. Des exercices de respiration pratiqués régulièrement donnent une sensation de calme intérieur qui permet de répondre avec tranquillité et de manière posée.

C’est l’aspect développement personnel du travail de la voix. Le chant permet aussi de faire passer des messages. De nombreuses comptines illustrent les événements de la vie des enfants. Par ailleurs quand des éducatrices chantent aux enfants pour les endormir tout le monde s’apaise. Enfin les adultes peuvent grâce au chant toucher à leur part artistique, et ainsi aider les enfants à exprimer leur créativité.

Dans quelle mesure ta formation en développement personnel par le corps t'aide t-elle dans ton enseignement du chant ?

Je pratique l’eutonie, le yoga, et la danse.

L’eutonie est un travail basé sur les sensations corporelles qui permet de toucher à ses sensations corporelles profondes et de libérer des tensions inscrites dans le corps. Le corps devient de plus en plus sensible. C’est le partenaire le plus fiable que l’on ait pour faire évoluer sa pratique vocale !

Le yoga développe la tonicité, la détente, la souplesse, la présence corporelle.

La danse apporte la notion de mouvement. La voix se pratique dans l’élan, le souffle vital. La voix et le corps travaillent et évoluent ensemble.

Peut-on parler de yoga de la voix ?

Oui, c’est du yoga du son. La vibration du son est très agissante. Il y a un travail sur les mantras, où le sens et le son agissent ensemble sur le corps, le mental et l’environnement du chanteur. On pratique aussi le chant des voyelles pour s’imprégner de leur sonorité et dans un aspect plus technique observer ce que fait notre corps pour chanter telle ou telle voyelle.

Le yoga du son c’est aussi recevoir les vibrations des bols dans le corps qui s’en nourrit de façon bienfaisante et salvatrice. Le yoga du son est une porte ouverte pour chanter mieux, avec une voix plus stable, plus posée, plus vibrante, enrichie en harmoniques.

Réserver un cours ou un stage avec Hélène ? Cliquez ici En savoir plus sur PoPMyVoice ? Cliquez ici

Aucun commentaire n’a encore été posté.

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *