Grands orateurs, grands timides ?

photo-blog-timides.jpg

Et si c’était vrai ? Si nos grands orateurs et oratrices, chanteurs et chanteuses, hommes et femmes politiques,  étaient timides ? Napoléon, Gandhi, Mère Teresa, Bill Gates, mais aussi Lady Gaga, Beyoncé, Johnny Deep sont d’anciens timides. Mais alors, comment ont-ils fait ? … Ils se sont entraînés ! « Je suis timide et je choisis un métier public », c’est vieux comme le monde, c’est le « syndrome de Démosthène ».

Merci Démosthène !

Pour les Grecs, Démosthène est le plus grands de tous les orateurs. Il est né à Athènes -384 (vous l’aviez oublié ? moi aussi…) et il était bègue. Il fut l’élève de Platon qu’il admira pour ses talents d’orateurs. Voulant récupérer sa fortune honteusement captée par ses tuteurs (je vous passe les détails), il décida d’être son propre avocat. Malheureusement, son élocution cahotique lui valut de nombreuses moqueries. Bien que sûr de son droit, il comprit que, pour obtenir justice, il devait « émouvoir » son auditoire, ce qui passait par une diction fluide, un discours rythmé, des phrases murmurées, d’autres hurlées… Il suivit alors un entraînement vocal intense et original pour faire disparaître ce défaut… et il obtint justice ! Consciemment ou inconsciemment, de grands timides choisissent un métier public : c’est le « syndrome de Démosthène ».

50% de timides

50% de la population serait timide ! Nous (je m’inclus dedans) ne sommes pas seuls ! Un sondage réalisé sur le sujet par Top Santé, indiquait même que 51% des Français se disent un peu timides, et 7% très timides. «Le sentiment d’être timide vient de l’appréhension qu’on éprouve chaque première fois, la première fois qu’on danse, parle, marche, ou se pose devant les autres », explique le psychiatre Christophe André. Il s’agit d’une tendance profonde à rester en retrait par peur de décevoir.

La voix : le meilleur remède « anti-timidité »

Le théâtre, on y pense tout de suite ; et on a raison ! Les cours de théâtre permettent de travailler sa voix et sa gestuelle. N’oublions pas que le non-verbal est aussi important que le verbal.  Mais jouer Racine, Molière ou même Coluche vous ennuie ? Pensez aux cours d’éloquence ! Vous apprendrez à structurer une argumentation, à envoyer une réponse «punching-ball » sans en avoir l’air… Personnellement, les cours d’improvisation m’amusent beaucoup !  Ludique et créatif, c’est un « moment suspendu » où les mots tournent en roue libre, une vraie gymnastique du cerveau, qui démythifie la prise de parole. Si vous aimez chanter, les cours de chant seront votre allié ! En solo ou en chorale, choisissez votre style : Lyrique, Variété française, Pop Rock… Vous avez une échéance précise à court-terme à l’oral ? Rien de mieux que quelques séances de coaching vocal individuel pour vous préparer rapidement. 

Timide, c’est une chance !

L’époque s’est féminisée. Montrer ses émotions, sa sensibilité, son empathie est une qualité ! Alors profitons-en sans rougir ! Et pour cela, entraînons-nous… Choisissez votre technique « anti-timidité » sur PoPMyVoice ! Les meilleurs cours sont là.

Aucun commentaire n’a encore été posté.

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *