Allo docteur Phoniatre ?

Capture d’écran 2020-07-28 à 15.33.45.png

Rencontre avec une phoniatre, Elisabeth, spécialiste des troubles de la phonation et de la parole.

Un docteur de la voix, c'est quoi ?

C’est un médecin spécialiste de toutes les fonctions laryngites. Pour devenir phoniatre de nos jours, il faut passer par la filière ORL, mais avant c’était via la filière médecine. Il s’agit d’un laryngologue. Cela s’adresse aux problèmes de voix, de déglutition, mais aussi d’ordre neurologique.

Les patients sont essentiellement des professionnels de la voix comme les chanteurs, les professeurs, des comédiens ou alors parfois des personnes qui doivent utiliser leurs voix dans des ambiances bruyantes.

Par exemple, si vous avez un problème d'hypophonie, de manque d'intensité vocale, le phoniatre permet de développer votre dynamique d'intensité. L'idéal, c'est d'aller d'abord faire un diagnostic chez un phoniatre, puis si besoin, faire de la rééducation auprès d'un orthophoniste ou d'un coach vocal.

Comment se passe une consultation ?

Les patients viennent chez un phoniatre souvent suite aux conseils de leur médecin traitant ou souvent de leur professeur de chant, comme avec les enfants au Conservatoire. Parfois il y a une pathologie ou bien c’est par prévention lorsqu'on débute la chorale par exemple.

D'abord, la consultation commence par ce qu'on appelle l'anamnèse, c'est-à-dire qu'on regarde les antécédents médicaux du sujet. On demande au patient quel est son objectif sur le plan de sa voix, mais aussi ce que la personne fait déjà de sa voix. Par exemple, un chanteur peut me dire qu'il ambitionne de chanter en solo, mais qu'habituellement cette personne chante à plusieurs. Et bien sûr, cela ne demandera pas le même effort vocal.

Ensuite, on poursuit la consultation avec un bilan fonctionnel de la voix. On analyse la voix parlée et chantée. On s'intéresse au geste phonatoire du sujet : la fréquence, l'intensité et l'étendue vocale.

Concrètement, on fait faire au patient de la lecture à haute voix et en même temps on analyse sa posture, son geste respiratoire. On essaie de voir s’il y a des tensions corporelles. On regarde s’il y a une bonne synergie entre la phonation et la respiration. Là, on se rend compte s'il y a des patients qui ont des crispations au niveau de la mâchoire etc.

L'objectif c'est de voir si le patient a un souffle phonatoire correct. Parce au bout du souffle il y a le son. Donc pour parler fort ou bien chanter, il faut bien respirer en quelque sorte.

Pour finir la consultation, on fait un examen laryngé. Le phoniatre regarde l'aspect physique, organique de la voix soit en vidéo soit par de la fibroscopie nasale.

Est-ce que cela t’arrive de conseiller des coaching vocaux à tes patients ?

Bien sûr ! Si on est dans des difficultés vocales, je prescris du coaching vocal ou des cours de chant. Je travaille souvent en collaboration avec un coach vocal.

Mais si on est dans la pathologie, je redirige vers un orthophoniste. Les phoniatres font aussi de la rééducation de voix mais de manière moins prolongée que les orthophonistes qui peuvent voir les patients sur de longues périodes.

Peut-on changer sa voix ?

On ne peut pas changer de voix, c'est votre identité.

Mais on peut changer son placement de la voix, on peut montrer qu’il y a des harmoniques que les chanteurs ou les patients en général n’utilisent pas. Il faut savoir qu'on a tous un potentiel vocal important, mais on n'en utilise qu’une partie.

Chacun a sa voix personnelle ainsi qu'une fréquence plutôt soprano ou plutôt alto.

Est-ce que les chanteurs passent forcément par un phoniatre ?

bouche rose.16.png

Nous recommandons vivement aux chanteurs professionnels de consulter un phoniatre plusieurs fois au cours de leur carrière. Déjà, pour un premier diagnostic, mais aussi pour préserver la voix et s'assurer qu'elle ne s'abîme pas.

En cas de lésions ou d’œdèmes des cordes vocales, il faut opérer sinon cela empire. Ce genre de problèmes vocaux peut survenir selon les techniques vocales et l'hygiène de vie. Si on boit, on fume, on se surmène, on épuise sa voix. Cela peut aussi être dû à des problèmes thyroïdiens, l'asthme, une mauvaise grippe où on a énormément toussé etc.

Quelques fois les cours de chant peuvent se faire en parallèle d'une cure, mais parfois c'est l'inverse et pour faire disparaître des lésions, il faut arrêter de chanter pendant un moment. D'ailleurs, les grands professionnels lyriques ont souvent connu une période pendant leur carrière où ils n'ont pas chanté pour reposer leur voix. Prenons Adèle, elle a été opéré des cordes vocales en 2011. Et oui ! La chanteuse de "Skyfall" avait une inflammation des cordes vocales. Elle avait dû annuler ses concerts aux Etats Unis et au Royaume Uni suite à cela parce qu'elle n'avait "plus de voix". Je pense notamment à Céline Dion qui a été aussi opéré.

Donc oui, c'est capital de passer par un phoniatre quand on est chanteur !

En tant que phoniatre, tu as déjà eu des patients connus j'imagine ?

Certains oui, mais je suis soumise au secret professionnel !

Ce que je peux dire, c'est qu'il y a des parents qui m'ont emmené leurs enfants qui se préparaient pour The Voice Kid pour éviter la fatigue vocale. C'était amusant ensuite de les voir passer à la télévision.

Sinon, ce sont surtout des personnalités connues du monde lyrique, notamment des conservatoires et des Opéras. Lorsqu'un festival d'art lyrique est dans l'approche, j'ai beaucoup plus de patients.

J'ai aussi des patients qui travaillent dans la politique. Notamment un homme Corse qui était à l'Assemblée Nationale et qui était venu pour que je lui corrige son accent. Alors je l'ai envoyé voir en coaching vocal, c'est l'idéal pour améliorer ou perdre un accent.

Trouver un coach vocal ? Cliquez ici En savoir plus sur PoPMyVoice ? Cliquez ici

Aucun commentaire n’a encore été posté.

Ajouter votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *